Les Belges sont prêts pour les nouvelles formes de logement et les nouvelles technologies, le secteur de la construction aussi

Communiqué de presse
Bruxelles 4 mars 2020 de la confédération construction 

Les Belges sont prêts pour les nouvelles formes de logement et les
nouvelles technologies, le secteur de la construction aussi
Une maison quatre façades avec jardin. C’est ce que désirent encore les Belges, selon une étude du bureau
iVox pour la Confédération Construction. Selon cette même étude, à laquelle 1000 Belges de 25 à 75 ans ont
participé, 1 Belge sur 4 est intéressé par les nouvelles formes d’habitat, comme les logements à assistance,
les logements avec espaces communs ou partagés, les habitations « kangourou » ou les micromaisons.
« Dans le même temps, le secteur de la construction est en pleine évolution. Il doit faire face à la
numérisation, aux enjeux écologiques, doit augmenter son offre de services et trouver de nouvelles façons
de construire, de rénover et de nouvelles formes d’habitat. Ainsi, la technologie revêt une importance
considérable », assure Robert de Mûelenaere, Administrateur délégué de la Confédération Construction.
À la demande de la Confédération Construction, le bureau d’études iVox a effectué une enquête consommateurs
auprès de 1000 Belges âgés de 25 à 75 ans. Cette enquête a été réalisée dans le contexte du Forum Construction
que la Confédération Construction organise demain, le jeudi 5 mars, à Batibouw. En matière de logement, les Belges
font preuve de classicisme. 85 % d’entre eux sont propriétaires, 67 % habitent une maison et 33 % un appartement
ou un studio. 57 % habitent dans une maison 4 façades et 66 % possèdent un jardin. Néanmoins, cette étude montre
que les Belges restent ouverts aux nouvelles formes d’habitat. Ainsi, 28 % montrent de l’intérêt pour les logements à
assistance, 23 % pour les habitations avec espaces communs, 22 % pour les habitations « kangourou », 21 % pour
les habitations avec espaces et/ou équipements partagés et 20 % pour les micromaisons. Les nouvelles formes
d’habitat ont encore plus de succès chez les 25-34 ans. 32 % d’entre eux préfèreraient habiter dans une habitation
avec espaces communs, 28 % dans une habitation avec espaces et/ou équipements partagés et 27 % dans une
habitation « kangourou ». 25 % d’entre eux se montrent intéressés par les micromaisons.
L’année 2020 ne se place pas uniquement sous le signe des nouvelles formes d’habitat, mais aussi sous celui des
innovations technologiques. Ainsi, environ la moitié des Belges (53 % plus précisément) sont intéressés par les
applications « Smart ». Cela va bien plus loin que l’installation de quelques gadgets technologiques ou autres
appareils de domotique. Par exemple, les habitations « Smart » échangent des données et s’en servent pour
fonctionner. Ainsi, la température et l’éclairage peuvent être définis de façon autonome. Mieux encore : la maison
peut vous garder une place de parking libre. Nous remarquons aussi que 43 % des consommateurs optent pour des
formules « tranquillité » pour le chauffage ou la ventilation, entre autres. Ainsi, les habitations et les bâtiments se
muent en véritables fournisseurs de services. Enfin, 34 % des Belges sont intéressés par la location de systèmes de
chauffage et de climatisation qui produisent de l’énergie alternative.
Robert de Mûelenaere, Administrateur délégué de la Confédération Construction : « Ces nouvelles formes d’habitat
et ces nouvelles techniques sont synonymes de nouveautés pour notre secteur, qui est également en train de se
développer à différents niveaux. Il doit faire face à la numérisation, doit prêter attention à son empreinte carbone
pour les nouvelles constructions et les rénovations, doit augmenter son offre de services et trouver de nouvelles
façons de construire, de rénover, ainsi que de nouvelles formes d’habitat. Autrement dit, la construction connaît une

révolution qui apporte son lot de défis, mais notre secteur est prêt pour l’avenir et entend bien saisir les opportunités
à bras le corps. »

 

 

Partagez cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin