Quelle peinture choisir pour son intérieur ?

Quelle peinture choisir pour son intérieur ?

Gros œuvre, Intérieur, Matériaux

Rénover sa maison passe aussi par des travaux de peinture. Le choix peut être complexe car il en existe de plusieurs sortes. Analyse en détails de leurs caractéristiques pour sélectionner votre peinture en toute connaissance de cause.

Avant toute chose, commençons par le début : toutes les peintures, qu’elles soient à base d’eau ou de solvant, sont composées des éléments suivants :

  • des liants ou résines,
  • des pigments (ou colorants),
  • des charges (talc, craie, poudre de marbre, etc.),
  • des solvants (diluants)
  • et parfois des additifs: ils sont ajoutés pour améliorer la peinture (séchage plus rapide, meilleure conservation…).

La grande différence entre les peintures à l’eau et les peintures à l’huile réside dans le solvant. Pour les peintures à l’eau, aussi appelées peinture en phase aqueuse, il s’agit d’eau et d’une très petite quantité de substances organiques (5 à 10 %). Les peintures à l’huile, aussi appelées peintures en phase solvant, contiennent des solvants organiques (COV ou composés organiques volatils), tels que le white spirit.

Les peintures à l’eau

Acrylique

La peinture acrylique a une composition à base d’eau, de pigments et de résines. Elle peut être monocouche ou bicouche. 

Ses avantages : 

  • Utilisable sur tous les supports, en intérieur comme en extérieur
  • Presque sans odeur
  • Sèche rapidement
  • Bon pouvoir couvrant
  • Résistante à l’humidité
  • Moins polluante que d’autres peintures : elle contient peu ou pas de composés organiques volatils (COV).

Ses inconvénients :

  • Peu lessivable
  • Risque de traces de reprise en raison de la rapidité du séchage
  • Nécessite parfois plusieurs couches (dépendant de la qualité de la peinture)

Vinyle

Cette peinture – composée d’eau, de pigments et d’acétate de vinyle – est principalement employée en mélange pour faire des peintures à effet ou bien en sous-couche sur support tel que le plâtre ou les enduits de finition.

Ses avantages :

  • Pas ou peu d’odeur
  • Sèche rapidement
  • Grande souplesse et adhérence

Ses inconvénients :

  • Les tons clairs jaunissent avec le temps
  • Nécessite parfois plusieurs couches (dépendant de la qualité de la peinture)

Alkyde

La peinture alkyde est, à l’origine, une peinture en phase solvant (donc une peinture à l’huile), particulièrement toxique. Pour remédier à ce problème sanitaire, les professionnels ont décidé de développer une alternative saine à base d’eau : les alkydes en émulsion.

Depuis lors, on trouve dans les commerces cette peinture mixte de dernière génération. Elle est similaire à la peinture acrylique car elle est composée d’eau et de résine. La différence ? L’incorporation de résine alkyde et de liant uréthane.

Ses avantages :

  • Pas ou peu d’odeur
  • Applicable en intérieur comme en extérieur
  • Lessivable
  • Résistante
  • Sèche rapidement au toucher
  • Idéale pour les laques
  • Peu toxique

Ses inconvénients :

  • Séchage à cœur lent
  • Les tons blancs peuvent jaunir avec le temps
  • Coût élevé

Lire aussi > Nettoyer un mur peint dans les règles de l’art

Les peintures à l’huile

Glycéro

La peinture glycéro contient une résine glycérophtalique faisant office de liant.

Ses avantages :

  • Applicable en intérieur comme en extérieur
  • Bon pouvoir couvrant
  • Résistante à l’humidité
  • Résistante aux chocs
  • Idéale pour les laques
  • Lessivable

Ses inconvénients :

  • Toxique : contient des composés organiques volatils (COV) nocifs pour l’homme et l’environnement.
  • Forte odeur
  • Sèche lentement
  • Application difficile sur mur ou plafond

Polyuréthane

La peinture polyuréthane est souvent employée pour les sols. Elle entre dans la catégorie des peintures mixtes, puisqu’elle peut être combinée avec des alkydes ou des acryliques (mais pas avec des vinyles).

Ses avantages : 

  • Résistante à l’humidité
  • Résistante au choc et à l’abrasion
  • Lessivable
  • Bon pouvoir couvrant
  • Applicable en extérieur comme en intérieur

Ses inconvénients : 

  • Les tons blancs jaunissent avec le temps
  • Toxique
  • Séchage à cœur lent
  • Forte odeur
  • Application parfois difficile

Époxy

La peinture époxy est composée d’une base et d’un durcisseur. La base contient des liants polymères époxy.

Ses avantages :

  • Résistante à l’humidité
  • Résistante aux chocs
  • Bon pouvoir couvrant
  • Applicable en extérieur comme en intérieur
  • Bel aspect lisse

Ses inconvénients :

  • Application difficile
  • Toxique
  • Polluante
  • Nécessite plusieurs couches
  • Sèche lentement
  • Coût élevé
  • Pas résistante aux UV

Les peintures naturelles

Les peintures naturelles sont composées de matières premières naturelles (huiles et résines végétales, pigments d’origine minérale) et sont donc fabriquées à base de ressources renouvelables. Par exemple, on retrouve : la peinture minérale, la peinture à l’argile, la peinture à la chaux, la peinture végétale ou encore la peinture à l’huile de lin…

Veuillez noter qu’ici, nous faisons également la distinction entre les peintures à base de solvant et les peintures à base d’eau. Dans certaines peintures, la térébenthine (à ne pas confondre avec le white spirit) est utilisée comme solvant. Il peut s’agir d’une huile dérivée de la résine des conifères, mais elle n’est pas 100 % naturelle. Si vous voulez être sûr d’avoir un produit naturel entre les mains, lisez attentivement l’étiquette et demandez conseil à un expert.

Ses avantages :

  • Bon pouvoir couvrant
  • Rendu unique
  • Bonne gestion de l’humidité
  • Non polluant
  • Non toxique
  • Application facile
  • Pas d’odeur

Ses inconvénients

  • Sèche lentement
  • Moins résistante

Attention aux peintures toxiques !
Certaines peintures citées ci-dessus – en particulier les peintures à l’huile – peuvent être dangereuses pour la santé en raison de la présence de composés organiques volatiles. Il est donc préférable d’utiliser des alternatives, comme la peinture naturelle.

Si vous souhaitez néanmoins utiliser ces peintures toxiques, voici quelques précautions à suivre : 
– Aérez la pièce après les travaux,
– Respectez les mesures de sécurité indiquées sur l’emballage,
– Certaines peintures contiennent des produits inflammables, tenez le pot éloigné de toute source de chaleur,
– Lorsque vous peignez, attachez toujours vos cheveux et portez une combinaison de protection lavable en machine et qui ne gêne pas vos mouvements, ainsi qu’un masque filtrant pour vous protéger le visage,
– Protégez toujours vos mains, avec des gants adaptés à cet usage,
– Protégez le sol et mobilier avec une bâche ou du journal,
– Au moindre doute, faites appel à un professionnel.

Texte Mailys Chavagne

Quelle peinture choisir pour son intérieur ?

Gros œuvre, Intérieur, Matériaux

Rénover sa maison passe aussi par des travaux de peinture. Le choix peut être complexe car il en existe de plusieurs sortes. Analyse en détails de leurs caractéristiques pour sélectionner votre peinture en toute connaissance de cause.

Avant toute chose, commençons par le début : toutes les peintures, qu’elles soient à base d’eau ou de solvant, sont composées des éléments suivants :

  • des liants ou résines,
  • des pigments (ou colorants),
  • des charges (talc, craie, poudre de marbre, etc.),
  • des solvants (diluants)
  • et parfois des additifs: ils sont ajoutés pour améliorer la peinture (séchage plus rapide, meilleure conservation…).

La grande différence entre les peintures à l’eau et les peintures à l’huile réside dans le solvant. Pour les peintures à l’eau, aussi appelées peinture en phase aqueuse, il s’agit d’eau et d’une très petite quantité de substances organiques (5 à 10 %). Les peintures à l’huile, aussi appelées peintures en phase solvant, contiennent des solvants organiques (COV ou composés organiques volatils), tels que le white spirit.

Les peintures à l’eau

Acrylique

La peinture acrylique a une composition à base d’eau, de pigments et de résines. Elle peut être monocouche ou bicouche. 

Ses avantages : 

  • Utilisable sur tous les supports, en intérieur comme en extérieur
  • Presque sans odeur
  • Sèche rapidement
  • Bon pouvoir couvrant
  • Résistante à l’humidité
  • Moins polluante que d’autres peintures : elle contient peu ou pas de composés organiques volatils (COV).

Ses inconvénients :

  • Peu lessivable
  • Risque de traces de reprise en raison de la rapidité du séchage
  • Nécessite parfois plusieurs couches (dépendant de la qualité de la peinture)

Vinyle

Cette peinture – composée d’eau, de pigments et d’acétate de vinyle – est principalement employée en mélange pour faire des peintures à effet ou bien en sous-couche sur support tel que le plâtre ou les enduits de finition.

Ses avantages :

  • Pas ou peu d’odeur
  • Sèche rapidement
  • Grande souplesse et adhérence

Ses inconvénients :

  • Les tons clairs jaunissent avec le temps
  • Nécessite parfois plusieurs couches (dépendant de la qualité de la peinture)

Alkyde

La peinture alkyde est, à l’origine, une peinture en phase solvant (donc une peinture à l’huile), particulièrement toxique. Pour remédier à ce problème sanitaire, les professionnels ont décidé de développer une alternative saine à base d’eau : les alkydes en émulsion.

Depuis lors, on trouve dans les commerces cette peinture mixte de dernière génération. Elle est similaire à la peinture acrylique car elle est composée d’eau et de résine. La différence ? L’incorporation de résine alkyde et de liant uréthane.

Ses avantages :

  • Pas ou peu d’odeur
  • Applicable en intérieur comme en extérieur
  • Lessivable
  • Résistante
  • Sèche rapidement au toucher
  • Idéale pour les laques
  • Peu toxique

Ses inconvénients :

  • Séchage à cœur lent
  • Les tons blancs peuvent jaunir avec le temps
  • Coût élevé

Lire aussi > Nettoyer un mur peint dans les règles de l’art

Les peintures à l’huile

Glycéro

La peinture glycéro contient une résine glycérophtalique faisant office de liant.

Ses avantages :

  • Applicable en intérieur comme en extérieur
  • Bon pouvoir couvrant
  • Résistante à l’humidité
  • Résistante aux chocs
  • Idéale pour les laques
  • Lessivable

Ses inconvénients :

  • Toxique : contient des composés organiques volatils (COV) nocifs pour l’homme et l’environnement.
  • Forte odeur
  • Sèche lentement
  • Application difficile sur mur ou plafond

Polyuréthane

La peinture polyuréthane est souvent employée pour les sols. Elle entre dans la catégorie des peintures mixtes, puisqu’elle peut être combinée avec des alkydes ou des acryliques (mais pas avec des vinyles).

Ses avantages : 

  • Résistante à l’humidité
  • Résistante au choc et à l’abrasion
  • Lessivable
  • Bon pouvoir couvrant
  • Applicable en extérieur comme en intérieur

Ses inconvénients : 

  • Les tons blancs jaunissent avec le temps
  • Toxique
  • Séchage à cœur lent
  • Forte odeur
  • Application parfois difficile

Époxy

La peinture époxy est composée d’une base et d’un durcisseur. La base contient des liants polymères époxy.

Ses avantages :

  • Résistante à l’humidité
  • Résistante aux chocs
  • Bon pouvoir couvrant
  • Applicable en extérieur comme en intérieur
  • Bel aspect lisse

Ses inconvénients :

  • Application difficile
  • Toxique
  • Polluante
  • Nécessite plusieurs couches
  • Sèche lentement
  • Coût élevé
  • Pas résistante aux UV

Les peintures naturelles

Les peintures naturelles sont composées de matières premières naturelles (huiles et résines végétales, pigments d’origine minérale) et sont donc fabriquées à base de ressources renouvelables. Par exemple, on retrouve : la peinture minérale, la peinture à l’argile, la peinture à la chaux, la peinture végétale ou encore la peinture à l’huile de lin…

Veuillez noter qu’ici, nous faisons également la distinction entre les peintures à base de solvant et les peintures à base d’eau. Dans certaines peintures, la térébenthine (à ne pas confondre avec le white spirit) est utilisée comme solvant. Il peut s’agir d’une huile dérivée de la résine des conifères, mais elle n’est pas 100 % naturelle. Si vous voulez être sûr d’avoir un produit naturel entre les mains, lisez attentivement l’étiquette et demandez conseil à un expert.

Ses avantages :

  • Bon pouvoir couvrant
  • Rendu unique
  • Bonne gestion de l’humidité
  • Non polluant
  • Non toxique
  • Application facile
  • Pas d’odeur

Ses inconvénients

  • Sèche lentement
  • Moins résistante

Attention aux peintures toxiques !
Certaines peintures citées ci-dessus – en particulier les peintures à l’huile – peuvent être dangereuses pour la santé en raison de la présence de composés organiques volatiles. Il est donc préférable d’utiliser des alternatives, comme la peinture naturelle.

Si vous souhaitez néanmoins utiliser ces peintures toxiques, voici quelques précautions à suivre : 
– Aérez la pièce après les travaux,
– Respectez les mesures de sécurité indiquées sur l’emballage,
– Certaines peintures contiennent des produits inflammables, tenez le pot éloigné de toute source de chaleur,
– Lorsque vous peignez, attachez toujours vos cheveux et portez une combinaison de protection lavable en machine et qui ne gêne pas vos mouvements, ainsi qu’un masque filtrant pour vous protéger le visage,
– Protégez toujours vos mains, avec des gants adaptés à cet usage,
– Protégez le sol et mobilier avec une bâche ou du journal,
– Au moindre doute, faites appel à un professionnel.

Texte Mailys Chavagne
Source: Jevaisconstuire.be

16/04/2020

Partagez cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin